Inaugurons la toute nouvelle rubrique "Cuisine" du site avec une recette plus que facile, le pesto.

Si vous avez la chance d'avoir un jardin, un balcon, ou même un coin de fenêtre ensoleillé, essayez donc de cultiver une jardinière de basilic, c'est à peu près inratable, il suffit juste de bien l'arroser.
Vous pourrez ainsi profiter tout l'été de feuilles de basilic frais pour agrémenter vos salades et relever vos sauces, mais aussi préparer du pesto...

Lorsque les plants font une trentaine de centimètres de hauteur, il est plus que temps de s'armer d'une paire de ciseaux pour en faire la récolte... Un plein seau !
Pour des raisons évidentes de manque de place, de capacités horticoles ou de patience, vous pouvez plus simplement acheter des bottes de basilic au marché.

Après avoir lavé et séché le basilic, il faut retirer les tiges et hacher grossièrement les feuilles. C'est un peu long vu la quantité mais c'est bien meilleur sans les tiges qui contiennent trop de fils.

Préparez également des pignons de pin, de l'ail (suivant votre goût, c'est lui qui va faire l'acidité du pesto), et du parmesan frais, râpé ou simplement détaillé en petits cubes s'il n'est pas trop dur.

Mettez le tout dans un mixer (en plusieurs fois s'il y en a trop, répartissez alors proportionnellement tous les ingrédients) et commencez à mixer. Une fois le mélange réduit, réduisez la vitesse du mixer et ajoutez lentement une bonne huile d'olive

Vous devez obtenir une pâte épaisse, pas trop sèche (rajoutez de l'huile au besoin)

Consommez-le frais, tel quel dans des pâtes ou mélangé à de la pulpe de tomate pour une sauce express, ou étalez-le sur des tartines de pain frais que vous couperez pour l'apéritif. Si vous en avez beaucoup, mettez le dans de petites boîtes que vous garderez une quinzaine de jours au réfrigérateur ou plusieurs mois au congélateur.