En 1998, Richard D James était déjà l´empereur indétrônable de l´electro et le "Break Core" balbutiait ses rythmes épileptiques sur des vinyles destinés à dynamiter le dance-floor boueux des dernières raves. Pourtant c´est sur le label Sub Rosa, plus connu pour ses enregistrements de Paul Bowles ou de William S Burrough qu´est sorti l´un des meilleurs albums du genre, le "View" du japonais ROM=PARI. Et c´est vrai qu´à bien y réfléchir, il y a une proximité évidente entre le mode opératoire du Cut Up des écrivains de la Beat Generation et ce collage de samples débridés et hyper mélodique made in Tokyo. Un morceau sur deux vous donnera envie de danser comme un écolier surexcité d´avoir bu trop de coca et l´autre vous donnera envie de vous enfuir en courant (mais en rythme et ça peut s´avérer impressionnant) ! http://www.subrosa.net/index_fr.htm